Zambèze, fleuve de légende

Zambèze, fleuve de légende

Ensemble, les parcs nationaux des chutes Victoria et du Zambèze couvrent une superficie de 56 000 ha. La frontière nord est formée par le fleuve Zambèze qui sépare le Zimbabwe de la Zambie. Le parc du Zambèze abrite une large population de mammifères dont les fameux « big five » sans oublier de grands troupeaux d’antilopes des sables, d’élans, de zèbres, de girafes et d’impalas ainsi que des hippopotames et des crocodiles.

De nombreuses espèces d’oiseaux sont également présentes telles que le héron, le pélican, l’aigrette et l’aigle pêcheur. Deux circuits permettent de le découvrir dans ses moindres recoins : le Zambezi River Game Drive (départ de l’entrée et piste le long du fleuve) et le Chamabondo Game Drive, long de 25 km qui sillonne la partie sud du parc.

Le Zambèze

Long de 2 750 km, le Zambèze est donc le quatrième plus grand fleuve d’Afrique après le Nil, le Congo et le Niger. Son débit moyen est de 3 000m3 par seconde mais il peut dépasser les 30 000m3 en pleine saison des pluies (de décembre à mars). Le fleuve prend sa source dans le nord-ouest de la Zambie à 1 500 m d’altitude, sert de frontière avec la Zambie, la Namibie et le Zimbabwe avant de partir plein est vers le Mozambique où il se jette dans l’Océan Indien. Dans son cours supérieur (environ240km), il est rejoint par de nombreux affluents tels le Kabompo, le Lungwebungu, le Luanginga ou le Kwando. Après avoir franchi les chutes Victoria, le Zambèze poursuit sa route vers le lac Kariba, créé en 1959 avec la construction d’un barrage hydroélectrique, avant d’atteindre le Mozambique. Il se jette alors dans l’Océan Indien en formant un immense delta. Si l’existence du fleuve est, semble t-il, connue dès le Moyen-âge, le premier européen à explorer le Zambèze fut David Livingstone entre 1851 et 1853. Ce n’est que lors de son deuxième voyage, en 1855, qu’il découvre les plus grandes chutes du monde qu’il baptise Victoria, en hommage à la reine d’Angleterre de l’époque. De 1858 à 1860, accompagné par l’explorateur John Kirk, Livingstone remonte le fleuve jusqu’au lac Malawi. La suite des explorations fuit conduite par le commandant Alfred St Hill Gibbons de 1895 à 1900.

safari au Zimbabwe

Gravure du XIXe des chutes Victoria