Wildlands Mobile Camp

Wildlands Mobile Camp

La brousse au plus près

Envie d’immersion totale en pleine savane, d’un camp de charme et de safari en Tanzanie au plus près des animaux ? Alors le Wildlands mobile camp est fait pour vous. Certes, ce n’est pas le lodge le plus luxueux de Tanzanie. En revanche, il offre un confort simple et fonctionnel et surtout une atmosphère unique qui fera de votre safari en Tanzanie, une expérience inoubliable au cœur des vastes plaines de Ndutu et du Serengeti.

  • Le Wildlands mobile camp dans le Serengeti, en Tanzanie
  • Le Wildlands mobile camp dans le Serengeti, en Tanzanie
  • Le Wildlands Mobile camp dans le parc du Serengeti en Tanzanie
  • Le Wildlands Mobile camp dans le parc du Serengeti en Tanzanie
  • Le Wildlands Mobile camp dans le parc du Serengeti en Tanzanie
  • Le Wildlands Mobile camp dans le parc du Serengeti en Tanzanie
  • Le Wildlands Mobile camp dans le parc du Serengeti en Tanzanie
  • Le Wildlands Mobile camp dans le parc du Serengeti en Tanzanie
  • Le Wildlands Mobile camp dans le parc du Serengeti en Tanzanie
  • Le Wildlands Mobile camp dans le parc du Serengeti en Tanzanie
  • Le Wildlands Mobile camp dans le parc du Serengeti en Tanzanie
  • Le Wildlands Mobile camp dans le parc du Serengeti en Tanzanie
  • Le Wildlands Mobile camp dans le parc du Serengeti en Tanzanie
  • Le Wildlands Mobile camp dans le parc du Serengeti en Tanzanie
  • Le Wildlands Mobile camp dans le parc du Serengeti en Tanzanie
  • Tanzanie. Safari a Ndutu. Girafe avec un 4x4 a Ndutu
  • Tanzanie. Aire de conservation du Ngorongoro. Ndutu. 4x4 de touristes près d'un éléphant
  • Tanzanie. Aire de conservation du Ngorongoro. Ndutu. Éléphant écorçant des branches d'acacia
  • Tanzanie. Serengeti. La grande migration des gnous et des zèbres se déroule de décembre a juin et concerne plusieurs millions d'animaux
  • Tanzanie. Aire de conservation du Ngorongoro. 4x4 suivant les troupeaux de gnous au début de leur grande migration dans la région de Ndutu en décembre
  • Tanzanie. Aire de conservation du Ngorongoro. Zèbres et gnous au début de leur grande migration dans la région de Ndutu en décembre
  • Tanzanie. Aire de conservation du Ngorongoro. Reflets d'un zèbre traversant un cours d'eau  a Ndutu
  • Tanzanie. Chacal dans le parc du Serengeti
  • Tanzanie. Aire de conservation du Ngorongoro. Femelle guépard et ses deux jeunes dans dans les plaines de Ndutu
  • Tanzanie. Parc national du Serengeti. Fratrie de lions (deux males et une femelle au milieu) au repos
  • Tanzanie. Parc national du Serengeti. Portrait d'un jeune lion male en train de bailler

Le Wildlands Mobile camp se compose de 12 tentes équipées de lits doubles ou de lits jumeaux. Certaines peuvent être reliées entre elles pour héberger une famille avec enfants​. Les tentes sont spacieuses et comportent une salle de bain avec douche, lavabo et toilettes. L’électricité est fournie par des panneaux solaires. Le mobilier est simple et réduit à l’essentiel . La véranda des tentes accueille une table et deux fauteuils safaris disposés à même la savane afin que vous puissiez profiter du paysage mais aussi des animaux sauvages broutant à proximité.

La plus grande tente héberge le bar et le restaurant où une grande table commune vous permettra d’échanger vos expériences de la journée et des émotions vécues auprès des animaux rencontrés.  Le soir, un feu de camp vous permettra de boire un dernier verre sous les étoiles. Car, avec le Wildlands Mobil camp, vous serez toujours au meilleur endroit au meilleur moment.

Du 15 décembre au 31 mars, le Wildlands Camp est installé dans la région de Ndutu, entre le cratère du Ngorongoro et le parc du Serengeti. La région est superbe avec ses grandes plaines parsemées d’acacias et ses points d’eau où viennent s’abreuver les animaux dont de nombreux éléphants. Mais surtout, c’est ici que commencent à se regrouper les centaines de milliers de gnous et de zèbres avant d’entreprendre leur grande migration vers le nord à la recherche de pâturages et d’herbe fraîche.

Le camp est fermé en avril-mai à cause de la saison des pluies qui rend les pistes glissantes et disperse les animaux dans la savane.

Du 10 juin au 30 novembre, le camp prend ses quartiers dans le parc du Serengeti, dans la zone centrale de Seronera. Cela lui permet d’être à seulement quelques dizaines de kilomètres du passage de la grande migration dont le calendrier, et donc la progression vers le nord et le parc kenyan de Masai Mara, dépend des pluies.

 

LES POINTS FORTS

Pas le lodge le plus luxueux de Tanzanie mais un camp confortable et simple

Des emplacements choisis en fonction du parcours de la grande migration

Des tentes en prise directe avec la savane

Impression d’immersion totale dans la nature

 

LES POINTS FAIBLES

Pas de piscine ni de wifi (sauf  de juin à novembre dans le Serengeti)

 

LE MEILLEUR MOMENT

Lorsque le camp est installé dans la région de Ndutu, la grande migration n’en est qu’à ses débuts. Dans le Serengeti, la grande migration sera plus impressionnante par le nombre d’animaux et les paysages spectaculaires du nord Serengeti.

 

NOTRE CONSEIL

Le Wildlands Mobile Camp offre un très bon rapport qualité/prix. Toujours bien placé, il peut vous permettre de vivre des safaris différents chaque jour et faire le plein de sensations sans faire trop de piste chaque jour. Y passer deux ou trois nuits est donc une option à ne pas négliger.

Safari dans le parc du Serengeti

Le Serengeti est le plus ancien parc tanzanien. Créé en 1951 sur une superficie de près de 14 763 km², il protège un écosystème unique et surtout un des phénomènes animaliers les plus spectaculaires au monde : la grande migration qui voit chaque année quelques centaines de milliers d’animaux (essentiellement des gnous, des zèbres et des gazelles) parcourir plus de 1 000 km à la recherche de meilleurs pâturages en suivant la saison des pluies.

Le parc du Serengeti abrite presque toute la faune africaine et est réputé pour ses troupeaux de buffles, d’éléphants et de girafes ainsi que pour son foisonnement d’antilopes et de gazelles (élans, damalisques, bubales, impalas, gazelles de Grant). Cette profusion d’herbivores attire bien évidemment un large nombre de prédateurs tels que les lions, les léopards, habituellement rencontrés dans les forêts d’acacias de la rivière Seronera, et les guépards, maîtres des grandes plaines du Sud-Est, les chacals, les hyènes ou les servals. Plus de 500 espèces d’oiseaux y ont été recensées (autruche, secrétaire, aigle, vautour, guêpier….). Cette richesse faunistique est due à la diversité des habitats : grandes savanes parsemées d’acacias, rivières peuplées d’hippopotames et de crocodiles (rivières Seronera, Mara…), formations rocheuses (kopjes) appréciées des félins. Autre avantage, le parc est si grand (en langue masaï, Serengeti signifie plaine infinie) que vous serez bien souvent seul pour assister au plus beau spectacle que la nature puisse offrir. La meilleure saison pour y faire un safari court de décembre à juillet. Les prédateurs sont particulièrement présents de juin à octobre.

 

Ndutu, berceau de la Grande Migration

La région de Ndutu se situe entre le cratère du Ngorongoro et le parc du Serengeti et fait partie de la Ngorongoro Conservation Area. C’est ici, de novembre à mars, dans ces immenses plaines herbeuses, que commencent à se regrouper et donner naissance à leurs petits, les gnous et les zèbres avant d’entamer leur lente migration vers le nord.

La Ngorongoro Conservation area, d’une superficie de  8 000 km², englobe le cratère du Ngorongoro, les gorges d’Olduvai et donc les grandes plaines de Ndutu qui annoncent le parc du Serengeti.  Cette zone est unique en Tanzanie dans la mesure où elle concilie vie sauvage et activités humaines. De nombreux villages masaï y sont installés qui pratiquent l’élevage. Ndutu se trouve au nord-ouest de cette zone. Ses paysages de savane plantés d’acacias et parsemés de lacs (Ndutu, Masek) attirent de nombreux herbivores et leur cohorte de prédateurs.

 Il n’est pas rare de croiser les plus importants d’entre eux (lion, guépard, léopard, caracal et serval) lors de safari en 4×4 car ils ont naturellement attirés par l’abondance de proies faciles, en particulier de décembre à avril, lorsque gnous, zèbres et antilopes viennent y mettre bas en attendant l’arrivée des pluies et leur migration vers le nord (plus de 8 000 bébés gnous naissent chaque jour) ; une aubaine pour la cohorte de grands fauves qui suivent ou attendent la migration. La plus forte concentration d’animaux se rencontre alors de décembre à mars.  Pendant la saison sèche, Ndutu n’en reste pas moins un lieu à visiter car ses nombreux points d’eau attirent les éléphants, les girafes et de nombreuses antilopes qui résident ici à l’année. Plusieurs lodges permanents (Lake Masek tented Camp, Ndutu Safari Lodge…) ou itinérants (Wildlands Mobile Camp, Sanctuary Migration Camp… ) sont là pour vous accueillir et vous offrir parmi les plus belles expériences de safaris en Tanzanie.

  • Le lodge
  • Les centres d'intérêts

Meilleure saison pour un safari en Tanzanie.

LA TANZANIE PRATIQUE

Adresses utiles en France :

Ambassade de Tanzanie à Paris : 7 ter rue de Leonard de Vinci 75116 Paris. Tél. : 01 53 70 63 66. Mail : ambtanzanie@wanadoo.fr. Site internet : http://tanzaniaembassy.fr

Adresses utiles sur place 

Ambassade de France à Dar Es Salam : Ali Hassan Mwinyi Road (angle Kilimani Road) – PO box 2349 – Dar es Salaam. Tél. : +255 22 219 88 00. Permanence en dehors des heures de bureau (à utiliser seulement en cas d’urgence) : +255 784 210 396. Fax : +255 22 219 88 15. Site Internet : www.ambafrance-tz.org/

Formalités : Pour les ressortissants français, passeport valable au moins 6 mois au delà de votre date de retour. Un visa est obligatoire pour entrer en Tanzanie. Vous pouvez l’obtenir auprès du service consulaire de l’ambassade de Tanzanie. Tél : 01 53 70 63 66 (ouvert du lundi au vendredi de 10h à 13h). Il vous faudra remplir un formulaire sur place et vous munir d’une photo, d’une attestation de voyage et de 50 € en espèces. Délai de 3 jours pour retirer votre passeport. Le visa peut également être obtenu à votre arrivée en Tanzanie, juste avant de passer la douane de l’aéroport. Prix : 50 $. C’est donc un peu moins cher mais surtout plus rapide !

La Tanzanie vient aussi de mettre en place un e-visa à demander sur le site https://eservices.immigration.go.tz/visa. Le visa est délivré pour une entrée unique et pour une période n’excédant pas trois mois Prix : 50 $

Santé : Le vaccin contre la fièvre jaune n’est plus obligatoire sauf si vous revenez d’un pays où la maladie sévit (Afrique et Amérique du Sud). Un traitement antipaludéen est recommandé. Pensez aussi à vous munir de produits anti-moustiques et de prendre des vêtements légers et couvrants (chemises à manches longues, pantalons) pour le soir. Ne pas boire l’eau du robinet.

Argent : La monnaie locale est le shilling tanzanien (TZS). 1 euro = 2 600 TZS. Vous pourrez changer votre argent à l’aéroport et au lodge (moins avantageux). Le dollar américain est accepté dans un certain nombre de lodges mais à condition de présenter des billets imprimés à partir de 2006. Les cartes de crédit sont utilisables dans certains lodges également.

Langue : Swahili et Anglais.

Electricité : le courant est de 230V. Le type de prise est anglais. Un adaptateur est indispensable.

Vols intérieurs : Attention pour les vols intérieurs, seuls les bagages souples, limités strictement à 15 kg, sont autorisés, bagage à main inclus.

Sécurité dans les lodges

Dans les lodges situés en brousse ou dans les parcs, il est impératif de respecter les consignes de sécurité qui vous seront données par le personnel à votre arrivée. Ces consignes sont surtout valables à la nuit tombée car il est plus difficile d’apercevoir les animaux sauvages qui vivent en totale liberté et qui peuvent s’approcher des chambres. D’ailleurs, vous trouverez dans celles-ci une lampe-torche et un sifflet qui vous serviront à appeler un membre du personnel pour vous accompagner jusqu’au restaurant. En aucun cas vous ne devez y aller et en revenir tout seul de nuit. Si vous restez dans le lodge en journée, ne vous en écartez pas. Si vous allez vous promener, demandez à être accompagné d’un ranger.

Vous aimerez aussi :

Ecoscience lodge

Kubu Kubu Tented Camp

Olduvaï camp

Azura Selous