Ubuntu Camp

Ubuntu Camp

Lodge itinérant en Tanzanie

L’Ubuntu camp a la particularité d'être itinérant et de pouvoir suivre ainsi la grande migration des gnous. De fin juillet à octobre, il s'installe dans le nord du Serengeti, de décembre à févier, vous le trouverez au sud, dans la région d'Ubuntu, et de mai à la mi-juillet, dans le « Western Corridor ». Une occasion unique et originale de réaliser un safari en Tanzanie au plus près des animaux.

  • Ubuntu camp, safari itinérant dans le parc du Serengeti, Tanzanie
  • Ubuntu camp, safari itinérant dans le parc du Serengeti, Tanzanie
  • Ubuntu camp, safari itinérant dans le parc du Serengeti, Tanzanie
  • Ubuntu camp, safari itinérant dans le parc du Serengeti, Tanzanie
  • Ubuntu camp, safari itinérant dans le parc du Serengeti, Tanzanie
  • Ubuntu camp, safari itinérant dans le parc du Serengeti, Tanzanie
  • Ubuntu camp, safari itinérant dans le parc du Serengeti, Tanzanie
  • Ubuntu camp, safari itinérant dans le parc du Serengeti, Tanzanie
  • Ubuntu camp, safari itinérant dans le parc du Serengeti, Tanzanie
  • Ubuntu camp, safari itinérant dans le parc du Serengeti, Tanzanie
  • Ubuntu camp, safari itinérant dans le parc du Serengeti, Tanzanie
  • Ubuntu camp, safari itinérant dans le parc du Serengeti, Tanzanie

Cette itinérance ne sacrifie en rien le confort de l’Ubuntu  camp. Ses sept tentes safaris sont spacieuses et pourvues d’un grand lit double avec une salle de bains attenante. Une des tentes est prévue pour accueillir quatre personnes dont, bien sûr les familles avec enfants de plus de 6 ans.  Toutes sont joliment décorées et posées sur une plateforme en bois afin d’être isolées du sol. La plateforme fait aussi office de terrasse où il est bon se reposer tout en profitant  d’une vue imprenable sur la savane et ses animaux. Une dernière tente accueille la réception, le restaurant et le bar. Tous les repas sont concoctés sur place et vous serez surpris par la diversité et la qualité des mets proposés. Pour les petits-déjeuners et les déjeuners, les tables sont installées à l’ombre des acacias.

Les emplacements sont choisis avec soin dans les plus beaux sites naturels du parc du Serengeti afin, là aussi, d’être au plus près de la nature et de la faune mais surtout, de pouvoir assister à l’incroyable spectacle de la grande migration qui, chaque année, pousse des millions de gnous et des centaines de milliers de zèbres à la recherche de nouveaux pâturages.

Où qu’il soit, l’Ubuntu Camp est toujours installé à proximité d’un aéroport afin que les clients puissent y accéder dans les meilleures conditions et ne pas perdre de temps à parcourir de longues distances en 4×4.

Le camp est fermé de la mi-mars à la mi-avril, de la mi-juillet à la fin juillet et de la mi-novembre à la mi-décembre.

 

LES POINTS FORTS

Un emplacement toujours choisi avec soin au plus près des animaux

L’occasion de vivre un safari en totale immersion dans la savane

Le spectacle de la grande migration pour vous tout seul ou presque

 

LA MEILLEURE SAISON

De mai à la mi-juillet, la grande migration passe dans le « Western Corridor », réserve naturelle à l’ouest du Serengeti. De fin juillet à octobre, elle se trouve dans le nord du parc à la frontière du Kenya. De décembre à févier, elle s’installe dans la région d’Ubuntu, au sud du Serengeti.

 

NOTRE CONSEIL

Passer deux nuits sur place vous permettra de profiter pleinement de la grande migration. Elle sera plus ou moins spectaculaire selon les endroits. Pour voir les animaux traverser la rivière Mara, il faut  attendre que l’Ubuntu Camp s’installe dans le nord du Serengeti.

Découvrir la faune du Serengeti

La région de Lamai abrite une faune nombreuse. Lions, léopards et guépards parcourent les vastes plaines en compagnie des éléphants et des antilopes. La rivière Mara est quant à elle le paradis des hippopotames, des crocodiles et de nombreuses espèces d’oiseaux.  Afin de préserver l’environnement, les safaris se font à plusieurs dans un même véhicule.

Vivez la Grande Migration

Phénomène unique en Afrique qui mérite à lui seul un safari en Tanzanie, la grande migration voit chaque année deux millions d’animaux, principalement des gnous et des zèbres, effectuer une incroyable boucle de plus de 3 000 km à la recherche de meilleurs pâturages. Tout commence donc en mars-avril lorsque s’annonce la saison des pluies. Les animaux quittent alors la région du Ngorongoro pour monter vers le nord. D’immenses et interminables files d’animaux se forment en direction du Serengeti et la région de Grumeti qu’ils atteignent en juin-juillet. En août, ils atteignent la frontière du Kenya et livrent sans doute le spectacle le plus fort et le plus dramatique de leur migration : le passage de rivière Mara où les animaux s’entassent sur les rives, se jettent enfin à l’eau au risque d’être attrapés par les crocodiles qui les y attendent. Gnous et zèbres resteront environ deux mois au Kenya avant d’entreprendre la route du retour courant octobre, Ils rejoindront les plaines de la région du N’Gorongoro en novembre-décembre où commencera une autre aventure, celle de la mise-bas des jeunes.

En résumé, pour être sûr de ne pas manquer cette incroyable migration, il vous faut être :

– en mars-avril : départ de la région du Ngorongoro et Serengeti (plaine de Ndoha et rivière Mbalageti)

– en mai-juin : région du « Western Corridor », dans la région de Grumeti

– en juin/juillet : nord du Serengeti.

– de juillet à septembre : nord du Serengeti et Kenya (parc du Masaï Mara).

– en octobre-novembre : redescente des troupeaux dans le Serengeti

– de décembre à mars : retour dans la région du Ngorongoro.

safari en Tanzanie. La grande migration des gnous

 

 

La région d’Ubuntu, au sud du Serengeti

La région d’Ubuntu présente un paysage idéal pour assister à la grande migration. La savane est parsemée d’acacias mais aussi et surtout de kopjes, ces amoncellements de roches granitiques fréquentés par les léopards et les lions qui viennent y guetter leur proies.  C’est là aussi que vous pourrez vous rendre, en toute sécurité, afin de faire comme les grands fauves et découvrir toute l’ampleur de la grande migration du haut des rochers. Un des plus beaux de ces points de vue, à 30mn de voiture du lodge, surplombe le lac Eyasi, réputé pour sa population d’hippopotames et ses nombreux oiseaux. Le lac est alimenté par une magnifique chute d’eau haute de plus de 200m !

Safari en 4×4

Les safaris ont lieu le matin tôt et en fin d’après-midi et peuvent se prolonger sur une demi-journée ou plus à votre demande ou si votre guide estime que le spectacle offert par les animaux le nécessite. Un pique-nique vous sera alors proposé.

Safari à pieds

Selon l’endroit où est installé le camp, des randonnées vous seront proposes afin d’approcher les animaux près des points d’eau, d’observer les oiseaux et d’apprendre à reconnaître les traces laissées par la faune.

Safari pour les enfants

Les enfants bénéficieront d’une attention toute spéciale. Un guide du camp se fera un plaisir de les initier à la vie en brousse avec approche des animaux au point d’eau, reconnaissance des traces, balade de nuit et observation des étoiles.

Partager la vie des Masaï

Une grande partie du parc du Serengeti est toujours fréquentée par les Masaï qui y font paître leurs troupeaux et de nombreux villages se trouvent à proximité. Vous pourrez ainsi participer à leur vie de tous les jours, les aider à conduire les vaches au point d’eau, rencontrer les enfants de l’école…

 

 

  • Le lodge
  • Les centres d'intérêts

Meilleure saison pour un safari en Tanzanie.

LA TANZANIE PRATIQUE

Adresses utiles en France :

Ambassade de Tanzanie à Paris : 7 ter rue de Leonard de Vinci 75116 Paris. Tél. : 01 53 70 63 66. Mail : ambtanzanie@wanadoo.fr. Site internet : http://tanzaniaembassy.fr

Adresses utiles sur place 

Ambassade de France à Dar Es Salam : Ali Hassan Mwinyi Road (angle Kilimani Road) – PO box 2349 – Dar es Salaam. Tél. : +255 22 219 88 00. Permanence en dehors des heures de bureau (à utiliser seulement en cas d’urgence) : +255 784 210 396. Fax : +255 22 219 88 15. Site Internet : www.ambafrance-tz.org/

Formalités : Pour les ressortissants français, passeport valable au moins 6 mois au delà de votre date de retour. Un visa est obligatoire pour entrer en Tanzanie. Vous pouvez l’obtenir auprès du service consulaire de l’ambassade de Tanzanie. Tél : 01 53 70 63 66 (ouvert du lundi au vendredi de 10h à 13h). Il vous faudra remplir un formulaire sur place et vous munir d’une photo, d’une attestation de voyage et de 50 € en espèces. Délai de 3 jours pour retirer votre passeport. Le visa peut également être obtenu à votre arrivée en Tanzanie, juste avant de passer la douane de l’aéroport. Prix : 50 $. C’est donc un peu moins cher mais surtout plus rapide !

La Tanzanie vient aussi de mettre en place un e-visa à demander sur le site https://eservices.immigration.go.tz/visa. Le visa est délivré pour une entrée unique et pour une période n’excédant pas trois mois Prix : 50 $

Santé : Le vaccin contre la fièvre jaune n’est plus obligatoire sauf si vous revenez d’un pays où la maladie sévit (Afrique et Amérique du Sud). Un traitement antipaludéen est recommandé. Pensez aussi à vous munir de produits anti-moustiques et de prendre des vêtements légers et couvrants (chemises à manches longues, pantalons) pour le soir. Ne pas boire l’eau du robinet.

Argent : La monnaie locale est le shilling tanzanien (TZS). 1 euro = 2 600 TZS. Vous pourrez changer votre argent à l’aéroport et au lodge (moins avantageux). Le dollar américain est accepté dans un certain nombre de lodges mais à condition de présenter des billets imprimés à partir de 2006. Les cartes de crédit sont utilisables dans certains lodges également.

Langue : Swahili et Anglais.

Electricité : le courant est de 230V. Le type de prise est anglais. Un adaptateur est indispensable.

Vols intérieurs : Attention pour les vols intérieurs, seuls les bagages souples, limités strictement à 15 kg, sont autorisés, bagage à main inclus.

Sécurité dans les lodges

Dans les lodges situés en brousse ou dans les parcs, il est impératif de respecter les consignes de sécurité qui vous seront données par le personnel à votre arrivée. Ces consignes sont surtout valables à la nuit tombée car il est plus difficile d’apercevoir les animaux sauvages qui vivent en totale liberté et qui peuvent s’approcher des chambres. D’ailleurs, vous trouverez dans celles-ci une lampe-torche et un sifflet qui vous serviront à appeler un membre du personnel pour vous accompagner jusqu’au restaurant. En aucun cas vous ne devez y aller et en revenir tout seul de nuit. Si vous restez dans le lodge en journée, ne vous en écartez pas. Si vous allez vous promener, demandez à être accompagné d’un ranger.

Vous aimerez aussi :

Kisiwa House

Xudum Okavango Delta lodge

Butiama beach lodge, Mafia island

Unguja Lodge