Serra Cafema Camp

Serra Cafema Camp

Immersion en pays Himba

En ouvrant le Serra Cafema Camp, le groupe Wilderness Safaris signe un véritable manifeste architectural, éco-responsable, durable et socialement engagé auprès des Himbas. Ici, la priorité n'est plus la rencontre avec les animaux mais avec ces hommes et ces femmes qui ont développé au fil des millénaires, des relations étroites avec une nature hostile et sauvage, aux confins du désert, à la frontière avec l'Angola.

  • Le lodge Serra Cafema en Namibie
  • Le lodge Serra Cafema en namibie
  • Le lodge Serra Cafema en namibie
  • Le lodge Serra Cafema en Namibie
  • Le lodge Serra Cafema en Namibie
  • Le lodge Serra Cafema en Namibie
  • Le lodge Serra Cafema en Namibie
  • Le lodge Serra Cafema en Namibie
  • Le lodge Serra Cafema en Namibie
  • Le lodge Serra Cafema en Namibie
  • Le lodge Serra Cafema en Namibie
  • Le lodge Serra Cafema en Namibie
  • Le lodge Serra Cafema en Namibie
  • Le lodge Serra Cafema en Namibie
  • Le lodge Serra Cafema en Namibie
  • Le lodge Serra Cafema en Namibie
  • Namibie. Chez les femmes himbas, la coiffure indique le statut social. Ici, les tresses  en arriere disent que cette jeune femme est celibataire
  • Namibie. Femme himba assurant une corvee d'eau. Dans la region desertique ou vivent les Himbas, ce sont les femmes qui assurent l'approvisionnement en eau du village (krall)
  • Namibie. Femme himba assurant une corvee d'eau. Dans la region desertique ou vivent les Himbas, ce sont les femmes qui assurent l'approvisionnement en eau du village (krall) souvent a plusieurs kilometres des points d'eau ou des rivieres
  • Namibie. Jeune fille himbas entrant dans un grenier protégeant les calebasses remplies de lait

Le Serra Cafema Camp se trouve sur une île du fleuve Kunene qui marque la frontière avec l’Angola, au nord-est de la Namibie. Le lodge fait partie d’une joint-venture entre Wilderness Safaris et le Marienfluss Conservancy, territoire d’une superficie de 120 000 ha qui appartient à l’une des dernières tribus semi-nomades au monde, les Himbas. Alors, afin de respecter leurs traditions et leur vie en symbiose avec la nature, le lodge se veut éco-responsable et durable.

Hommage à la culture Himba

La structure du lodge rappelle celle d’un village Himba. Tous les bâtiments du camp sont reliés entre eux par un réseau de chemins louvoyant entre les arbres Anas, espèce endémique de la région. L’architecte Karen Munting (Munting Rechholtz Architects) et la décoratrice d’intérieur Liezl Louw  (Beyond Design) ont fait en sorte que les huit chambres spacieuses et luxueuses ouvrent toutes sur la rivière Kunene et les montagnes angolaises au loin. Elles disposent d’un coin salon, d’un lit king size, d’un lit d’appoint et de douches intérieures et extérieures. Une grande terrasse privative permet de se relaxer ou de prendre ses repas tout en profitant du spectacle de la rivière. Le design est confortable, moderne, combine des éléments nouveaux tout en conservant l’âme de l’ancien camp Serra Cafema alors que d’immenses photos d’Himbas parsèment les lieux.

Un engagement local et durable

Les matériaux utilisés pour lé rénovation du camp proviennent des environs et les travaux ont été réalisés par des artisans locaux. Les tables de la salle à manger ont ainsi été construites par de jeunes artisans de TABLED, une entreprise sociale qui intègre les orphelins à la construction de meubles et leur offre ainsi un avenir. L’harmonie avec la culture Himba se reflète dans les moindres détails: le cuir sur la carte des menus, des vins et des chambres rappelle la tenue des Himbas. La ligne de salle de bains exclusive pour Serra Cafema provient de la société locale Mbiri qui, en collaboration avec des femmes Himba, a créé une ligne de produits de beauté naturels en utilisant des végétaux et des fruits tels que les raisins de l’arbre Omumbiri dont les femmes se servent pour se parfumer. Le camp de Serra Cafema fonctionne à 100% à l’énergie solaire et s’est engagée se trouve Serra Cafema et de planter des espèces d’arbres endémiques.

Le camp a un objectif plus profond. «En plus de l’hébergement luxueux et de l’hospitalité régionale, l’objectif est d’explorer et de préserver la vaste et sauvage région de Kunene, de mieux comprendre la culture ancienne et dynamique des Himbas et de la protéger. C’est précisément ce qui définit le luxe de l’espace et de la solitude ainsi que la valeur des expériences uniques», a déclaré Alexandra Margull, directrice générale de Wilderness Safaris Namibia.

 

LES POINTS FORTS

Architecture, design et décoration parfaitement intégrés dans la nature

Un réel engagement envers les Himbas

Un tourisme humain, équitable et respectueux

Eco-lodge de dernière génération

Formule all-inclusive

 

LES POINTS FAIBLES

Son éloignement qui est, certes, gage de réelle immersion.

 

LE MEILLEUR MOMENT

Dans cet environnement désertique, mieux vaut aller au Serra Cafema pendant de mai à septembre, au cours de l’hiver austral. Les températures sont alors clémentes, fraîches même au petit matin, et il n’y a pas de risques de pluie.

 

NOTRE CONSEIL

Aller au Serra Cafema est un véritable engagement. D’abord parce que c’est loin de tout et ensuite parce que la découverte de cette région unique et du peuple Himba prend du temps. 3 nuits seraient donc idéales même si cela revient cher. 

Rencontre avec les Himbas

La rencontre avec ce peuple semi-nomade est toujours irréelle. Il y a le décor : le désert et les dunes de la Skeleton Coast. Puis, il y a les femmes : grandes, élancées, vêtues de cuir, la peau enduite de rouge. Enfin, il y a les villages : des huttes de pailles, petites, posées au milieu de nulle part. Les hommes sont rares dans les villages car ils sont souvent en ville pour chercher du travail. C’est donc un monde essentiellement féminin et matriarcale que vous rencontrerez. Alors la question vous viendra tout naturellement : mais comment peut-on survivre dans un tel endroit. C’est justement la raison d’exister du lodge Serra Cafema dont la philosophie est de vous faire découvrir cette étonnante adaptation de l’homme à la nature et les traditions de ce peuple qui se bat depuis des millénaires pour sauver son environnement et sa culture.

Croisière sur la rivière Kunene

Le lodge propose de jolies croisières sur la rivière (en fonction de la hauteur de l’eau) à la rencontre de la faune (crocodiles, oiseaux…) et des oasis qui parsèment son cours sinueux qui se perd dans les dunes.

Grimper les dunes

Le désert du Namid étire ici ses dernières dunes qui enserrent l’incroyable côte des Squelettes, cimetière de nombreux bateaux égarés dans les brumes et échoués sur cette immense plage royaume des otaries. Malgré tout, cet environnement étonnant abrite une faune et une flore qui ont su s’adapter aux conditions extrêmes du désert.

Randonnées dans la vallée d’Hartmann

L’approche de la vallée se fait en 4×4 puis de là, quelques sentiers se perdent dans la nature qui permettent d’approcher une nature inviolée peuplée d’animaux peu connus et inattendus sous ces latitudes (caméléon…).

  • Le lodge
  • Les centres d'intérêts

La NAMIBIE PRATIQUE 

Adresses utiles

En France

Ambassade de Namibie : 42 rue Boileau, 75116 Paris. Tél. : 01 44 17 32 65.

Sur place

Namibia Tourism, Private Bag 13244, Windhoek. Tél. : 264 61 284 2111. Fax : (264) (61) 284 2364.

Ambassade de France : 1 Goethe Street, PO Box 20 484, Windhoek 9000. Tél. : (264) (61) 27 67 00. Fax : (264) (61) 27 67 10. Section consulaire : (264) (61) 27 67 00.

Visa

Pour les ressortissants français, un visa est obligatoire. Il s’obtient à votre arrivée et est gratuit. Il vous faut obligatoirement un passeport valable 6 mois minimum après la date de retour.

Décalage horaire

Pas de décalage en été, +1h en hiver par rapport à la France.

Vaccination

Pas de vaccins exigés. Paludisme : A la saison des pluies, les risques de paludisme sont accrus dans le Nord, prévoyez donc un traitement antipaludéen (Malarone). Evitez de vous baigner dans les rivières et les plans d’eau. Attention, la Namibie est l’un des quatre pays les plus touchés par le virus du sida.

Electricité

220 V/50 Hz. Prises de courant à trois branches, rondes (une de 10 mm et deux de 8 mm), type 15 ampères. Adaptateur indispensable.

Langues officielles

Les Namibiens parlent des langues d’origine bantoue ou d’origine khoisan (langues à clics). Mais après l’indépendance, l’anglais est devenu la langue officielle. Il est enseigné dans les écoles.L’allemand est la langue maternelle de 2 % de la population.

Monnaie

Le Dollars Namibien (NAD): 1 € = 15,5 NAD (aout 2018). 1 Dollar Namibien = 1 Rand Sud Africain. Les Rands sont acceptés partout en Namibie, mais les N$ ne sont pas acceptés en Afrique Sud.

Les banques sont ouvertes, du lundi au vendredi, de 9 h à 15 h 30, et le samedi, de 8 h 30 à 11 h. Dans les petites villes, les banques ferment, de 13 h à 14 h. Distributeurs bancaires disponibles. Les cartes de crédit, MasterCard, Visa International, American Express, Diners Club, sont acceptées dans la plupart des hôtels, restaurants, agences de voyages et boutiques. Mais pas dans les stations d’essence. Les monnaies étrangères sont changées à la  banque ou dans les bureaux de change. Le bureau de change de l’aéroport international de Windhoek n’a peut-être pas toujours le meilleur taux, mais il évite de perdre un temps précieux à la banque, pendant le voyage.

Les routes en Namibie

Seuls 15 % des 40 000 km de routes sont asphaltés. Sur les excellentes routes namibiennes, on conduit à gauche et il y a peu de circulation. De nombreuses pistes (graviers) sont bonnes, mais dangereuses.

Vêtements et autres objets utiles

Pour faire simple et éviter un long chapitre, préparer vous à affronter un désert avec des pic de chaleur dépassant les 40°C et une côte fraîche, humide et ventée avec des températures avoisinants les 5°C.

Pourboires

Il est commun de laisser un pourboire aux personnes qui vous accompagnent ou vous assistent lors de votre voyage. De même dans la plupart des restaurants il est recommandé de laisser 10% de l’addition en pourboire.

Repas

Budgets approximatifs pour les repas au restaurant Déjeuner : 150 N$ / personne. Dîner : 210 N$ / personne.

Téléphone

Pour appeler depuis la France, composer le 00 264 + indicatif de la ville (Windhoek : 61 ; Swakopmund : 64 ; Keetmanshoop : 63 22 ; Mariental : 63 ; Tsumeb : 67 ; Omaruru : 64) + numéro du correspondant. En Namibie, pour appeler sur place, les indicatifs des villes doivent être précédés de 0. De Namibie, pour appeler en France, composer le 00 33 + numéro du correspondant sans le zéro.

Vous aimerez aussi :

Sanctuary Gorilla Forest Camp

Victoria Falls safari lodge

Santorini Mozambique

Ndali Lodge