Kulala desert lodge

Kulala desert lodge

Aux portes du désert du Namib

Le Kulala Desert lodge se niche sur une vaste propriété, jadis ferme d'élevage, rachetée il y a quelques années par le groupe Wilderness qui entend faire de cet endroit un nouvel espace dédié à la faune sauvage. Un pari un peu fou mais qui est en passe de réussir avec le retour progressif et naturel des oryx, des girafes, des autruches et des springboks. Mais surtout, le Kulala Desert Lodge offre un accès privilégié aux magnifiques dunes rouges de Sossusvlei et de Dead Vlei, joyaux naturels de la Namibie.

  • Namibie. Desert du Namib. Le Kulala desert lodge
  • Namibie. Desert du Namib. Le Kulala desert lodge
  • Namibie. Desert du Namib. Le Kulala desert lodge
  • Namibie. Desert du Namib. Le Kulala desert lodge
  • Namibie. Desert du Namib. Le Kulala desert lodge
  • Namibie. Desert du Namib. Le Kulala desert lodge
  • Namibie. Desert du Namib. Le Kulala desert lodge
  • Namibie. Desert du Namib. Le Kulala desert lodge
  • Namibie. Desert du Namib. Le Kulala desert lodge
  • Namibie. Desert du Namib. Le Kulala desert lodge
  • Namibie. Desert du Namib. Le Kulala desert lodge
  • Namibie. Desert du Namib. Le Kulala desert lodge
  • Namibie. Desert du Namib. Le Kulala desert lodge
  • Namibie. Desert du Namib. Le Kulala desert lodge
  • Namibie. Desert du Namib. Le Kulala desert lodge
  • Namibie. Desert du Namib. Le Kulala desert lodge
  • Namibie. Desert du Namib. Le Kulala desert lodge
  • Namibie. Desert du Namib. Le Kulala desert lodge
  • Namibie. Desert du Namib. Le Kulala desert lodge
  • Namibie. Desert du Namib. Le Kulala desert lodge
  • Namibie. Desert du Namib. Le Kulala desert lodge
  • Namibie. Desert du Namib. Le Kulala desert lodge
  • Namibie. Desert du Namib. Le Kulala desert lodge
  • Namibie. Desert du Namib. Ballons pres du Kulala desert lodge

La réserve privée de Kulala Wilderness court sur 37 000 ha en bordure du désert du Namib. Deux lodges y ont été installés : le Kulala Desert Lodge, particulièrement adapté aux familles, et le Little Kulala Lodge, établissement plus haut de gamme. Situés à quelques kilomètres l’un de l’autre, ils sont pour particularité d’être autonomes grâce à des panneaux solaires et écologiquement neutres, tout y étant recyclés et démontables.

Le Kulala Desert Lodge se compose de 23 bungalows montés sur des plateformes en accueillant une tente spacieuse protégée par un toit de paille. Chaque bungalow comprend une chambre avec un lit “king size” et une salle de bains avec douche, lavabos et toilettes. A l’extérieur, une terrasse équipée permet de profiter de la brise du soir et des magnifiques couchers de soleil sur les dunes du désert du Namib. A l’arrière, un escalier mène à une autre terrasse qui peut accueillir un lit afin de passer la nuit à la belle étoile. Trois de ces bungalows sont aménagés pour recevoir une famille de quatre personnes.

Le lobby et le restaurant sont situés au centre du lodge. Dans ce bel espace ouvert, le bar est le lieu de rencontre incontournable. C’est là que le soir, avant ou après le dîner, les convives échangent leurs impressions de voyages ou discutent du programme du lendemain avec leur guide. Si le temps le permet, les dîners sont servis en terrasse face au désert. Ici, le chef et sa brigade font des miracles car tous les plats sont cuisinés avec des produits frais et varient chaque jour, une prouesse dans ce lieu reculé. Entre deux excursions dans le désert ou un safari dans la propriété, vous pourrez aussi vous délasser autour de la piscine.

 

LES POINTS FORTS

Un lodge entre sable et ciel

Des bungalows spacieux et confortables

L’accès direct aux dunes du désert du Namib

Un ciel d’une pureté extraordinaire, idéal pour observer les étoiles

 

LES POINTS FAIBLES

Peu d’animaux à voir lors des safaris proposés

En fonction des saisons, il peut y avoir foule sur les dunes de Sossusvlei

 

LA MEILLEURE SAISON

Le Kulala Desert Lodge est ouvert toute l’année. L’hiver, de mai à septembre, les températures sont parfaites pour escalader les dunes mais les nuits sont généralement très fraîches. En revanche, en été, d’octobre à décembre, le désert du Namib se transforme en fournaise. Les visites se font alors très tôt le matin. Nous vous conseillons de voyager de janvier à avril, lors de la petite saison des pluies. Les températures sont clémentes et les pluies sont rares. Il suffit alors de quelques gouttes pour que le désert se couvre de fleurs.

 

NOTRE CONSEIL

Afin de profiter au mieux du lodge et du désert du Namib, nous vous proposons de passer deux nuits au Kulala desert Lodge. Vous aurez ainsi le temps de découvrir les dunes de Sossusvlei et le paysage étonnant de Dead Vlei, de faire un tour en ballon ou de parcourir le désert à cheval ou à pieds, de nuit, à la recherche d’une faune adaptée aux dures conditions de vie.

Safari dans la réserve de Kulala Wilderness

D’une superficie de 37 000 ha, la réserve privée de Kulala Wilderness a été pendant des décennies une ferme dédiée à l’élevage de bovins et d’ovins. Dès son achat en 1996, Wilderness a engagé un important travail de nettoyage afin d’effacer toutes traces de cette ancienne activité en faisant disparaître toutes les clôtures et en délocalisant les animaux domestiques. L’idée : redonner à cette terre semi-désertique son écosystème d’origine afin que la faune sauvage puisse y revenir d’elle-même. Le pari est réussi comme en témoigne la présence toujours plus marquée d’autruches, de springboks, d’oryx, d’hyènes tachetées et d’hyènes brunes, de renards, de chacals et de nombreuses espèces d’oiseaux. Le Kulala Desert Lodge propose de partir à la rencontre de cette faune grâce à des safaris en 4×4, à pieds le long de la rivière Tsauchab  ou encore à cheval. Autant de possibilités qui vous permettront de mieux comprendre cet écosystème particulier, d’admirer sa micro faune d’insectes et de reptiles (safari à pieds de nuit à la recherche des scorpions…), agrémentées, selon le moment de la journée d’une pause café ou d’une pause apéro face à des paysages magnifiques.

 

Gravir les dunes de Sossusvlei

Bénéficiant d’un accès privilégié avec le parc du désert du Namib, le Kulala Desert Lodge permet de partir à la rencontre des plus hautes dunes du monde qui s’alignent le long de la rivière Tsauchab dont les eaux souterraines, et seulement alimentées par les orages de la saison humide, permettent à de nombreuses espèces animales et végétales de subsister dans cet univers hostile. Les départs se font tôt le matin ou en fin d‘après-midi lorsque les températures permettent de gravir les dunes de plus de 300m de haut sans trop souffrir de la chaleur. Par groupe de 6 à 8 personnes, vous partirez accompagné d’un guide qui prendra le temps de vous expliquer la formation des dunes, leur composition en oxyde de fer –ce qui leur donne cette couleur rouge si caractéristique – avant de vous encourager à fouler le sable des ces dunes parfois vertigineuses, aux courbes subtiles. Une ascension d’une petite heure dans un sable fin qui vous offrira un panorama somptueux sur le désert du Namib et sa forêt de dunes qui ondulent jusqu’à la mer.

 

Admirer les arbres fossilisés de Dead Vlei

S’il est un lieu particulièrement photogénique, c’est bien celui-ci. Dead Vlei vous est connu sans que vous ne soyez jamais venu en Namibie. Peut-être est-il d’ailleurs une des raisons qui vous ont poussées à venir ici. Imaginez une vaste étendue blanche cernée de hautes dunes orange et parsemée d’étranges silhouettes d’arbres morts : c’est Dead Vlei. Un univers étrange, fascinant, presque irréel dû à un caprice de la nature. Jadis la rivière Tsauchab était en eau presque toute l’année et de nombreux arbres poussaient sur ses rives. L’actuel site de Dead Vlei était un méandre de cette rivière. Son cours s’étant asséché, les arbres sont morts peu à peu tandis que le vent les enserrait dans le sable du désert. L’extrême aridité du Namib a littéralement figé ces arbres sur place. Ils font partie du patrimoine naturel national et il est interdit de grimper dessus afin de ne pas casser les branches.

 

Se perdre dans le canyon de  Sesriem

Long de trois kilomètres, façonné pendant des millions d’années par les eaux de la rivière, le canyon de Sesriem est une autre merveille géologique accessible depuis le lodge.

 

Passer la nuit à la belle étoile

La pureté du ciel du Namib en fait un des lieux privilégiés au monde pour observer les étoiles de l’hémisphère sud. Les guides du Kulala Desert Lodge vous aideront à reconnaître les constellations incontournables. Ce sera ensuite à vous, moelleusement allongé sur votre lit installé sur le roof top de votre bungalow, de les retrouver et d’en imaginer de nouvelles.

 

Survol en montgolfière

Survoler le désert en ballon restera sans doute comme une de vos plus belles expériences. Si le départ se fait aux aurores, le spectacle du soleil se levant sur les dunes du Namib est juste éblouissant. Le vol dure environ une heure et se termine par un petit-déjeuner au champagne à peine posé au sol. Cette activité ne fonctionne pas le 25 décembre, le 1er janvier et du 15 janvier au 15 février.

 

  • Le lodge
  • Les centres d'intérêts

La NAMIBIE PRATIQUE

Adresse utile en France
Ambassade de Namibie : 80, avenue Foch 75116 Paris. Tél. : 01 44 17 32 65.

Adresses utiles en Namibie

Namibia Tourism: Private Bag 13244, à Windhoek.  Tél. : 264 61 284 2111.
Fax : (264) (61) 284 2364.

Ambassade de France1 Goethe Street, PO Box 20 484, à Windhoek 9000.
Tél. : (264) (61) 27 67 00.  Section consulaire : (264) (61) 27 67 00.

Formalités :  Un passeport valide au moins 6 mois après la date de retour est exigé pour les ressortissants français. Les visas ne sont pas nécessaires pour les séjours de moins de 3 mois.

Argent : La monnaie locale est le dollar namibien (NAD), divisé en 100 cents. 1€ = 8,16 NAD. Les banques sont ouvertes, du lundi au vendredi, de 9 h à 15 h 30, et le samedi, de 8 h 30 à 11 h. Dans les petites villes, les banques ferment, de 13 h à 14 h. Les dollars américains et les chèques de voyages sont acceptés. Les distributeurs bancaires, les lodges et les restaurants acceptent  les principales cartes de crédit. Attention, ce n’est pas le cas des stations d’essence. Prévoir du cash en conséquence.

Dans le lodge, il est de coutume de laisser des pourboires aux chauffeurs, guides et personnels. Compter entre 5 et 10 NAD par personne par jour.

Santé : Aucun vaccin exigé. A la saison des pluies, risque de paludisme dans le nord du pays. Prévoir un traitement en conséquence. L’eau du robinet est potable mais bon, il existe toujours un petit risque.

Langue : L’ anglais est la langue officielle mais il existe de nombreux dialectes propres à chaque ethnie. 

Décalage horaire : + 1 h hiver. Pas de décalage en été.

Electricité : Prises de courant anglaises donc adaptateur indispensable.

Téléphone : Pour appeler depuis la France, composer le 00 264 + indicatif de la ville (Windhoek : 61 ; Swakopmund : 64 ; Keetmanshoop : 63 22 ; Mariental : 63 ; Tsumeb : 67 ; Omaruru : 64) + numéro du correspondant. En Namibie, pour appeler sur place, les indicatifs des villes doivent être précédés de 0.

 

Vous aimerez aussi :

Mawimbi bush camp

Linkwasha camp

Mwiba Lodge

Big Cave Camp