Kisiwa House

Kisiwa House

Immersion dans Stone Town

Installé dans une des plus vieilles maisons de Stone Town, la capitale de Zanzibar, l'hôtel Kisiwa House vous fait entrer de plein pieds dans l'histoire mouvementée de cette ville où résonnent encore les noms des grands explorateurs européens du XIXe siècle qui partirent à la découverte de l'Afrique. C'est ici que commence votre séjour à Zanzibar.

  • Tanzanie, Zanzibar. Stone Town. Le Kisiwa House vient d'ouvrir ses portes dans cet ancien palais familial. Decoration sobre et raffinee.
  • Tanzanie, Zanzibar. Stone Town. Le Kisiwa House vient d'ouvrir ses portes dans cet ancien palais familial. Decoration sobre et raffinee.
  • Tanzanie, Zanzibar. Stone Town. Le Kisiwa House vient d'ouvrir ses portes dans cet ancien palais familial. Decoration sobre et raffinee.
  • Tanzanie, Zanzibar. Stone Town. Le Kisiwa House vient d'ouvrir ses portes dans cet ancien palais familial. Decoration sobre et raffinee.
  • Tanzanie, Zanzibar. Stone Town. Le Kisiwa House veint d'ouvrir ses portes dans cet ancien palais familial. Decoration sobre et raffinee.
  • Tanzanie, Zanzibar. Stone Town. Le Kisiwa House vient d'ouvrir ses portes dans cet ancien palais familial. Decoration sobre et raffinee.
  • Tanzanie, Zanzibar. Stone Town. Le Kisiwa House vient d'ouvrir ses portes dans cet ancien palais familial. Decoration sobre et raffinee.
  • Tanzanie, Zanzibar. Stone Town. Le Kisiwa House vient d'ouvrir ses portes dans cet ancien palais familial. Decoration sobre et raffinee.
  • Tanzanie, Zanzibar. Stone Town. Le Kisiwa House vient d'ouvrir ses portes dans cet ancien palais familial. Decoration sobre et raffinee.
  • Tanzanie, Zanzibar. Stone Town. Le Kisiwa House vient d'ouvrir ses portes dans cet ancien palais familial. Decoration sobre et raffinee.
  • Tanzanie, Zanzibar. Stone Town. Le Kisiwa House veint d'ouvrir ses portes dans cet ancien palais familial. Decoration sobre et raffinee.
  • Tanzanie, Zanzibar. Stone Town. Le Kisiwa House vient d'ouvrir ses portes dans cet ancien palais familial. Decoration sobre et raffinee.
  • Tanzanie, archipel de Zanzibar, ile d'Unguja. Stone Town, la capitale // Tanzania, archipelago of Zabzibar, Unguja island. Stone Town, the capital.
  • Tanzanie, archipel de Zanzibar, ile d'Unguja. Stone Town, la capitale // Tanzania, archipelago of Zabzibar, Unguja island. Stone Town, the capital.
  • Tanzanie, archipel de Zanzibar, ile d'Unguja. Stone Town, la capitale // Tanzania, archipelago of Zabzibar, Unguja island. Stone Town, the capital.
  • Tanzanie, archipel de Zanzibar, ile d'Unguja. Stone Town, la capitale // Tanzania, archipelago of Zabzibar, Unguja island. Stone Town, the capital.
  • Tanzanie, archipel de Zanzibar, ile d'Unguja. Stone Town, la capitale // Tanzania, archipelago of Zabzibar, Unguja island. Stone Town, the capital.
  • Tanzanie, archipel de Zanzibar, ile d'Unguja. Stone Town, la capitale // Tanzania, archipelago of Zabzibar, Unguja island. Stone Town, the capital.

Construite en 1840 pour Nassor idn Abdullah Al Barwani, un riche marchand omanais, Kisiwa House appartient encore à un de ses lointains descendants. La maison fut une des toutes premières à être bâtie dans ce style qui fait aujourd’hui tout le charme de la vieille ville de Stone Town et qui lui a valu le privilège d’être inscrite au patrimoine de l’Humanité par l’UNESCO. A cette époque, en 1837, le sultan d’Oman, Said ibn Sultan, fait de Zanzibar sa capitale. Nombre de personnes de sa cour et de personnages influents viennent alors s’installer dans cette île afin d’y développer le commerce des épices, de l’ivoire et des esclaves.

Aujourd’hui, l’hôtel Shwahili House compte  onze chambres et suites aménagées avec habileté dans cette demeure historique où les espaces ne convenaient pas toujours aux standards occidentaux. Certaines chambres peuvent donc donner l’impression d’être un peu exiguës. En revanche, le fait d’avoir opté pour une décoration minimaliste (murs blancs, photos noir et blanc, coussins de couleurs vives), permet de pousser un peu les murs !

Les chambres et suites sont desservies par un magnifique escalier en bois, vieux de plus de 170 ans,  qui grimpent jusqu’au toit où a été installé le restaurant Darini, réputé pour sa cuisine fusion à base d’épices et de produits locaux, qui se déguste en admirant le coucher de soleil sur l’Océan Indien. Les paliers sont décorés de meubles et d’objets en cuivre anciens, de tapis persans et de vieilles photos qui rappellent le riche passé de la ville et de la famille Al Barwani.  Au rez-de-chaussée, le lobby a été installé dans un patio fleuri où coule une fontaine.

Les chambres et suites

Les onze chambres et suites se répartissent en trois catégories : les Burdani Deluxe rooms, les Malkia Junior suites et les Sulaima Senior suites. Les six chambres Burdani Deluxe, deux à chaque étage, se composent d’un grand lit double avec moustiquaire avec salle de bain attenante. Les suites Malkia, au nombre de trois, soit une à chaque étage, sont plus spacieuses avec un coin salon plus développé paré de fauteuils confortables et de tissus chaleureux. Deux d’entre elles ont une douche séparée de la salle de bain et une autre a été pensée pour recevoir les familles grâce à une pièce attenante avec lit. Toutes sont équipées de l’air conditionné, d’une télévision écran plat, d’un accès internet, d’un mini-bar et d’un service de thé et café. Les deux dernières chambres sont les suites Sulaima Senior. Nommées d’après une des propriétaires de la maison au siècle dernier, personnage haut en couleur et parmi les plus riches de l’île, elles se divisent en deux très grandes pièces, chambre à coucher et salon, décorées d’antiquités chinées jusqu’à Oman.  

 

LES POINTS FORTS

Un boutique hôtel situé au cœur de la vielle ville de Stone Town

Peu de chambres dans un joli cadre historique

Bon restaurant en terrasse sur le toit

 

LES POINTS FAIBLES

Certaines chambres Burdani sont un peu petites

Pas de vue sur la mer hormis du toit

 

LA MEILLEURE SAISON

De décembre à février, Zanzibar connait une météo favorable avec des températures très agréables (30°C en journée et 25°C en soirée). Les mois à éviter sont avril et mai, marqués par une forte saison des pluies. La petite saison des pluies de novembre-décembre est très supportable avec des averses courtes et, de temps en temps, un ciel gris. En juillet et août, les températures tournent autour de 25°C en journée et de 17°C en soirée.

 

NOTRE CONSEIL

Le Kisiwa House est parfait pour passer deux ou trois jours à la découverte de Stone Town et en découvrir les multiples attraits. Le cadre est à lui seul une immersion dans le passé de l’île de Zanzibar.

Découvrez Stone Town, la vieille ville de Zanzibar

Dans les ruelles de Stone Town, le bel esprit cartésien est mis à rude épreuve. On se surprend rapidement à marcher sans bruit dans l’espoir de surprendre une silhouette gracieuse drapée dans ses kangas. Chacun ici se souvient encore de la belle Salmé, sœur du sultan, enlevée en 1873 par un jeune diplomate allemand. La main démange de vouloir pousser ces lourdes portes sculptées et ornées de clous en cuivre, symbole de la richesse et de la puissance du propriétaire. L’œil s’égare au fond des cours secrètes, parcourt les façades d’antiques palais bâtis en blocs de corail. Du fond des échoppes s’échappent moult odeurs puissantes et enivrantes. Se perdre dans la vieille ville de Stone Town est une obligation !!!!

Le Palais des Merveilles : le Beit-al-Ajaib, est le bâtiment emblématique de Stone Town. Face à la mer et au jardin de Forodhani, il a été construit en 1883 par le sultan Barghash bin Saïd, deuxième sultan de Zanzibar. Restauré par la fondation de l’Aga Khan, il accueillait un musée et des expositions temporaires sur l’art de vivre au temps des sultans. Il est aujourd’hui fermé car le palais a été abimé par un cyclone. Le musée a été installé dans un bâtiment voisin.

Le jardin de Forodhani : lui aussi entièrement restauré par la fondation Aga Khan, ce jardin est le lieu préféré des habitants qui s’y rendent volontiers en fin de journée pour profiter de la brise marine et discuter au frais sous les arbres ou assis sur les vieux canons du bord de mer à regarder les boutres en partance Dar-el-Salaam. A marée haute, les enfants font le spectacle en organisant des concours de plongeons. En fin de semaine,le jardin accueille le soir une multitude de stands de nourriture (brochettes de viandes, de poissons et de fruits de mer….) à la lumière des lampes tempêtes. Un moment assez magique plus par son ambiance que pour la qualité des mets proposés.

Le fort portugais : tout à côté du Palais des Merveilles, l’ancienne place forte des premiers européens à s’être installés à Zanzibar, le fort portugais est désormais un lieu de concert et de spectacles en plein air.

Le dispensaire Ithnasheri : dentelle de bois, de pierre et de vitraux colorés située sur le front de mer près du port, ce dispensaire, réhabilité par la fondation Aga Khan, abrite la maison de la Culture avec des expositions temporaires.

Le Port de pêche : si le port de commerce avec ses entrepôts regorgeant de clous de girofle n’est pas ouvert à la visite, vous pouvez vous rendre au port de pêche. L’entrée se trouve tout au bout de Mizingani road. Il faut y aller tôt le matin quand les pêcheurs rentrent avec leurs bateaux remplis de poissons et qu’ils vendent à même le sol à une foule bigarrée et joyeuse.

Le marché : tous les jours sauf le week-end, le marché de Darajani mérite une visite. L’île toute entière semble s’y donner rendez-vous et les stands croulent sous les fruits et les légumes de formes, de couleurs et de senteurs variées. Une noria de bus cacochymes déverse une foule colorée venue de l’intérieur de l’île apportant la récolte de la veille dans des paniers tressés. Poissons multicolores, régimes de bananes et fagots de cannes à sucre sont disposés à même le sol, changent de main sur un regard et une poignée de billets. Il y a bien sûr le coins des épices. En revanche, les cœurs sensibles éviteront le coin boucherie et le coin poissonnerie ! 

L’église anglicane : sur Creek Road, l’église anglicane a été construite en 1887 pour commémorer la fin de la traite des Noirs, décrété par le premier gouverneur anglais de Zanzibar. L’autel a été élevé sur le site de l’ancien marché aux esclaves comme en témoigne la sculpture en leur hommage installée à côté de l’église. Non loin de là, il est possible de visiter la cave d’une maison d’un ancien marchand d’esclaves. 

Shopping : Gizenga et Hurumzi Streets courent parallèles au rivage dans le cœur de la vieille ville de Stone Stown. Les boutiques s’y succèdent sans discontinuer. Outre les incontournables boutiques de souvenirs, vous y trouverez quelques enseignes proposant des produits « made in Zanzibar » comme Moto, Mago et Doreen Mashika qui font travailler des femmes de l’île.

  • Le lodge
  • Les centres d'intérêts

ZANZIBAR PRATIQUE

Adresses utiles en France :

Ambassade de Tanzanie à Paris : 7 ter rue de Leonard de Vinci 75116 Paris. Tél. : 01.53.70.63.66. Mail : ambtanzanie@wanadoo.fr. Site internet : http://tanzaniaembassy.fr

Consulat à Nice : 5, avenue Raymond Féraud. Tél. : 04.93.72.53.71

Adresses utiles sur place

Ambassade de France à Dar Es Salam : Ali Hassan Mwinyi Road (angle Kilimani Road) – PO box 2349 – Dar es Salaam. Tél. : +255 22 219 88 00
Permanence en dehors des heures de bureau (à utiliser seulement en cas d’urgence) : +255 784 210 396. Fax : +255 22 219 88 15. Site Internet : www.ambafrance-tz.org/

Formalités : Pour les ressortissants français, passeport valable au moins 6 mois au delà de votre date de retour. Un visa est obligatoire pour entrer en Tanzanie. Vous pouvez l’obtenir auprès du service consulaire de l’ambassade de Tanzanie. Tél : 01 53 70 63 66 (ouvert du lundi au vendredi de 10h à 13h). Il vous faudra remplir un formulaire sur place et vous munir d’une photo, d’une attestation de voyage et de 50 € en espèces. Délai de 3 jours pour retirer votre passeport. Le visa peut également être obtenu à votre arrivée en Tanzanie, juste avant de passer la douane de l’aéroport. Prix : 50 $. C’est donc un peu moins cher mais surtout plus rapide !

Santé : Le vaccin contre la fièvre jaune est obligatoire Un traitement antipaludéen est recommandé. Pensez aussi à vous munir de produits anti-moustiques et de prendre des vêtements légers et couvrants (chemises à manches longues, pantalons) pour le soir. Ne pas boire l’eau du robinet. 

Médecins et urgences médicales

Hôpital Aga Khan (24h/24) : +255 (0)22 211 51 51

Emergency Medical Departement (24h/24) Muhimbili National Hospital : +255 768 443 732

Société assurant les évacuations sanitaires d’urgence par avion (vers le Kenya) : AMREF « Flying Doctors » (24h/24) : +022 211 66 10 ou +022 215 31 03

Argent : La monnaie locale est le shilling tanzanien (TZS). 1 euro = 1,4 TZS environVous pourrez changer votre argent à l’aéroport et au lodge (moins avantageux). Le dollar américain est accepté dans un certain nombre de boutiques de Stone Town et aussi au lodge mais à condition de présenter des billets imprimés à partir de 2002. Les cartes de crédit sont utilisables dans certains lodges, restaurants et boutiques de souvenirs de Stone Town.

Langue : Anglais

Electricité : le courant est de 230V. Le type de prise est anglais. Un adaptateur est conseillé.

Attention pour les vols intérieurs, seuls les bagages souples, limités strictement à 15 kg, sont autorisés, bagage à main inclus.

Vous aimerez aussi :

Kaingo Lodge

Somalisa Camp

Singita Mara River Camp

Epupa Camp