Hoanib Skeleton Coast Camp

Hoanib Skeleton Coast Camp

Un désert plein de vie

Situé en bordure du parc national de la Côte des Squelettes dans une des régions les plus reculées de Namibie, le Hoanib Skeleton Coast Camp s’est installé le long d’une rivière éphémère et n’est accessible que par avion. Ce lodge permet une immersion totale dans cette région reculée mais d'une beauté sauvage et offre un safari en Namibie inoubliable.

  • Elephants devant le lodge Hoanid skeleton coast en Namibie
  • le lodge Hoanid skeleton coast
  • le lodge Hoanid skeleton coast en Namibie
  • le lodge Hoanid skeleton coast en Namibie
  • le lodge Hoanid skeleton coast en Namibie
  • le lodge Hoanid skeleton coast en Namibie
  • le lodge Hoanid skeleton coast en Namibie
  • le lodge Hoanid skeleton coast en Namibie
  • le lodge Hoanid skeleton coast en Namibie
  • le lodge Hoanid skeleton coast en Namibie
  • le lodge Hoanid skeleton coast en Namibie
  • le lodge Hoanid skeleton coast en Namibie
  • la rivière Hoanid près du lodge Hoanid skeleton coast en Namibie
  • observation d'un éléphant dans le rivière Hoanid en Namibie
  • hyène dans la région de la rivière Hoanid en Namibie
  • caracal dans la région de la rivière Hoanid en Namibie
  • 4x4 avec des éléphants dans la région de Skeleton coast en Namibie
  • oryx dans la région de Skeleton coast en Namibie
  • Elephants dans la région de la rivière Hoanid en Namibie
  • Lions avec leur proie dans la région de la rivière Hoanid en Namibie
  • 4x4 dans le désert de Skeketon Coast en Namibie
  • saut de joie dans les dunes du désert de la Skeleton coast en Namibie
  • survol de la côte des squelettes en Namibie
  • Colonie de lions de mer dans le parc national de la Côte des Squelettes en Namibie

Se rendre au Hoanib Skeleton Coast Camp est déjà une aventure en soi. Nulle route n’y mène et seuls de petits avions peuvent atterrir sur la piste de terre tracée au beau milieu du désert. Le lodge en lui-même se trouve niché dans un canyon, dos aux collines et face à une petite forêt d’acacia régulièrement fréquentée par les animaux.

Le camp se compose de 7 tentes aménagées pour deux personnes (lits jumeaux transformables en lit king size) et d’une tente familiale de deux chambres (seuls les enfants de plus de 6 ans sont acceptés). Chaque chambre possède sa propre salle de bain en suite. La décoration y est sobre et moderne et c’est un miracle de trouver un tel confort dans ce désert parmi les plus arides du monde. Une terrasse ombragée permet de profiter du paysage. L’eau chaude et l’électricité sont assurées à 100% par des panneaux solaires alors que l’eau des salles de bain est puisée à plusieurs dizaines de mètres sous le sable. En revanche, pas de système d’air conditionné (trop gourmand en énergie) mais de simples ventilateurs.

Les parties communes se composent d’un restaurant où il est possible de prendre ses repas en terrasse ou à l’intérieur lorsque les nuits sont fraîches (les séjours sont en pension complète). Tout à côté, le coin salon/ bibliothèque, équipé de confortables sofas faisant face à une cheminée, se prolonge lui aussi par une belle terrasse menant à la piscine.

 

LES POINTS FORTS

Un lieu unique pour découvrir un milieu unique, le Hoanib est en effet le seul lodge à s’être installé dans cette région.

Le désert du Namib, omniprésent, avec ses éléphants et rhinocéros qui ont su s’adapter à cet environnement hostile.

L’extraordinaire côte des Squelettes avec ses épaves et ses colonies de phoques.

 

LA MEILLEURE SAISON

Basse saison (de la mi-janvier à la mi-juin et du début novembre à la mi-décembre), haute saison (de la mi-juin à fin octobre et de fin décembre à la mi-janvier). La saison des pluies, qui se déroule de fin décembre à fin mars, reste un moment magique pour découvrir le désert quand les rivières éphémères se remplissent d’eau.

 

NOTRE CONSEIL

Vu la situation du lodge et son éloignement, l’idéal est d’y passer un minimum de trois nuits, d’autant qu’à partir de trois nuits, le survol de la Côte des Squelettes en avion et sa découverte en 4×4 sont compris dans le coût du séjour !

Le parc national de la Côte des Squelettes

Créé en 1971, ce parc est un des plus sauvages d’Afrique. Certaines parties n’ont même jamais été vraiment explorées ! Compris entre la rivière Ugab, au sud, et la  rivière Kunene, au nord, le parc a une superficie de près de 10 000 km² et protège un tiers de la côte namibienne, partie connue sous le nom de la Côte des Squelettes. Il est vrai que les ossements y sont nombreux, essentiellement ceux de phoques, nombreux sur les plages, et de baleines, vestiges d’une ancienne industrie baleinière. On dit même que des squelettes de marins seraient encore enfouis sous les sables, victimes de l’échouage de leur navire. Poussés par les courants et trompés par le brouillard, de nombreux bateaux sont en effet venus se planter directement dans le sable de cette plage interminable.

En revanche, ce brouillard, né de la confrontation du courant froid de Benguela, remontant de l’Antarctique, et de la chaleur du désert, est aussi porteur de vie. C’est grâce à lui que survivent ici plus d’une centaine d’espèces de lichens, le kokerboom (espèce d’aloès) et l’étrange weltwischia, plante pouvant vivre plus de 1 000 ans. De nombreux animaux (autruches, oryx, springboks, éléphants, rhinocéros noirs, girafes, lions, hyènes brunes, zèbres de Hartmann…) survivent quant à eux, grâce à une autre particularité du désert, celle des rivières éphémères qui apportent jusqu’à la mer les eaux de pluie tombées à des centaines de kilomètres plus à l’est, vers le parc d’Etosha.

Safari

Le lodge possède plusieurs Toyota Land Cruiser d’une capacité de 7 personnes (trois ont même deux sièges sur le toit) qui vous emmèneront le long de la rivière Hoanid, vers les sources de Mudorib et d’Amspoort, les points d’eau de Présidential, et les oasis de Klein et de Auses Spring (réputées pour leurs nombreux oiseaux), à la recherche de ces étonnants éléphants et rhinocéros qui ont su s’adapter aux conditions extrêmes du désert. Les safaris ont lieu tôt le matin et en fin d’après-midi lorsque la chaleur se fait moins prenante.

Safari à pieds

Les environs immédiats du lodge sont propices à l’observation des animaux grâce à la présence de plusieurs points d’eau. Les paysages en eux-mêmes méritent toute votre attention. Leur origine volcanique est à l’origine d’une étonnante palette de couleurs et l’érosion y a modelé des formes fantastiques. La nuit, une courte promenade à côté du lcamp vous permettra d’observer les étoiles de l’hémisphère sud

Survol en avion de la côte

Compris dans tout séjour de trois nuits et plus, le survol en avion de la côte est un must. L’avion décolle de la piste près du lodge, longe la côte pendant plusieurs dizaines de minutes avant de se poser à Möwe Bay. Là, un 4×4 vous emmènera à l’assaut des dunes géantes de Klein Oasis, visiter les colonies de phoques quelques épaves de navires. Attention, cette excursion est dépendante des conditions météorologiques, elle ne pourra en effet se faire par temps de brouillard.

Participer aux programmes de recherche

Le lodge accueille régulièrement des scientifiques venus observer la faune et la flore. Un programme d’étude s’est focalisé sur les lions du désert. Le « Namibia Desert Lion Conservation » a permis d’équiper plusieurs animaux avec des colliers émetteurs afin de suivre leurs déplacements et éviter ainsi qu’ils ne s’approchent trop près des villages et des troupeaux.

  • Le lodge
  • Les centres d'intérêts

La NAMIBIE PRATIQUE

Adresse utile en France
Ambassade de Namibie : 80, avenue Foch 75116 Paris. Tél. : 01 44 17 32 65.

Adresses utiles en Namibie

Namibia Tourism: Private Bag 13244, à Windhoek.  Tél. : 264 61 284 2111.
Fax : (264) (61) 284 2364.

Ambassade de France :1 Goethe Street, PO Box 20 484, à Windhoek 9000.
Tél. : (264) (61) 27 67 00.  Section consulaire : (264) (61) 27 67 00.

Formalités :  Un passeport valide au moins 6 mois après la date de retour est exigé pour les ressortissants français. Les visas ne sont pas nécessaires pour les séjours de moins de 3 mois.

Argent : La monnaie locale est le dollar namibien (NAD), divisé en 100 cents. 1€ = 8,16 NAD. Les banques sont ouvertes, du lundi au vendredi, de 9 h à 15 h 30, et le samedi, de 8 h 30 à 11 h. Dans les petites villes, les banques ferment, de 13 h à 14 h. Les dollars américains et les chèques de voyages sont acceptés. Les distributeurs bancaires, les lodges et les restaurants acceptent  les principales cartes de crédit. Attention, ce n’est pas le cas de stations d’essence. Prévoir du cash en conséquence.

Dans le lodge, il est de coutume de laisser des pourboires aux chauffeurs, guides et personnels. Compter entre 5 et 10 NAD par personne par jour.

Santé : Aucun vaccins exigés. A la saison des pluies, risque de paludisme dans le nord du pays. Prévoir un traitement en conséquence. L’eau du robinet est potable mais bon, il existe toujours un petit risque.

Langue : L’ anglais est la langue officielle mais il existe de nombreux dialectes propres à chaque ethnie. 

Décalage horaire : + 1 h hiver. Pas de décalage en été.

Electricité : Prises de courant anglaises donc adaptateur indispensable.

Téléphone : Pour appeler depuis la France, composer le 00 264 + indicatif de la ville (Windhoek : 61 ; Swakopmund : 64 ; Keetmanshoop : 63 22 ; Mariental : 63 ; Tsumeb : 67 ; Omaruru : 64) + numéro du correspondant. En Namibie, pour appeler sur place, les indicatifs des villes doivent être précédés de 0.

 

Vous aimerez aussi :

Mwiba Lodge

The Hide

Canyon Lodge

Somalisa Camp