Epupa Camp

Epupa Camp

Namibie, partager la vie des Himba

La Namibie est un des beaux pays d’Afrique Australe. De nombreux lodges ont été construits dans le désert du Namid, sur la côte des Squelettes ou dans la région d’Etosha afin de découvrir une faune adaptée aux conditions semi-désertiques du pays. L’Epupa lodge a, quant à lui, choisi de vous faire découvrir un autre aspect de la richesse du pays : la culture et le mode de vie des Himba.

  • Jeunes femmes Himbas à Epupa, en Namibie

Situé au nord de la Namibie, l’Epupa Camp tire son nom des magnifiques chutes d’eau qui servent ici de frontière avec l’Angola. Le camp se compose de neuf tentes de style safari, disposées le long de la rivière Kunene, à l’ombre des acacias et des palmiers makalani. Chaque tente est installée sur des plateformes en pierre et béton avec deux lits simples et une salle de bain. Le confort y est un peu élémentaire mais l’emplacement et la gentillesse du service vous le feront rapidement oublier. Des chemins empierrés vous conduisent au restaurant, au salon (riche de beaux livres sur les Himba) et à la rivière où un feu est allumé le soir pour admirer, au chaud, le coucher de soleil.

Les parties communes ont été construites avec des matériaux locaux (roseaux, bois, pierres) et décorées d’objets artisanaux commandés aux villages voisins. Une attention toute particulière est apportée aux repas. Le petit-déjeuner se veut copieux et sain (fruits, céréales…) et le dîner est souvent pris le soir, sous les étoiles. Les légumes y sont rois et provenant du potager maison. A noter aussi, l’irrésistible « tea time » et ses nombreux et irrésistibles gâteaux !

 

LES POINTS FORTS

Visite des villages himbas faite avec intelligence

Situation ombragée sur les bords de la rivière

Bonne table et ambiance décontractée

Proximité des chutes d’Epupa

 

LA MEILLEURE SAISON 

La meilleure saison pour partir en Namibie se situe entre début novembre et fin avril. La haute saison touristique s’étale de mai à octobre donc ce n’est pas toujours idéal pour rencontrer les Himbas en toute quiétude. Enfin, de décembre à mars, la saison des pluies risque de compromettre votre voyage si vous envisagez de visiter le parc national d’Etosha.

 

NOTRE CONSEIL

Le séjour idéal est de 4 nuits sur place afin d’avoir le temps de visiter les villages himbas qui, malgré leur côté rudimentaire, sont tous différents. L’accueil y est toujours chaleureux et la barrière de la langue disparaît rapidement. Le lodge jouit d’une bonne réputation au sein de ces villages qui rend chaque visite à la fois unique, touchante et inoubliable.

 Chutes d’Epupa

Du camp, il faut 10 minutes à pieds pour rejoindre les chutes d’Epupa. S’étendant sur près 500m et tombant de 60m de haut, ces chutes ont, au contraire des chutes Victoria, gardé leur nom vernaculaire. En langue Herero, Epupa signifie en effet “fumée” en relation avec la vapeur d’eau qui monte à la verticale des chutes. Le meilleur point de vue sur les chutes, ses magnifiques baobabs et la rivière Kunene se trouve en haut de la colline qui lui fait face. Terre Himba, il vous sera peut-être demandé une petite contribution.

Vivre avec les Himba

Le principal intérêt d’Epupa Lodge est de vous ouvrir la porte des villages Himba. Le projet a été mis en place avec les chefs des tribus et des règles strictes ont été définies. Un village n‘est jamais visité deux fois de suite, un seul groupe de visiteurs est autorisé par village par demi-journée, pas d’argent donné mais un don en nourriture (huile, farine, graines) facile à distribuer entre les membres de chaque communauté. Ces principes permettent de se sentir en total immersion d’autant que le chauffeur-guide vous laissera vous débrouiller tout seul dans chaque village. Les hommes sont généralement absents car en brousse avec les troupeaux. Ce sont donc les femmes et les enfants qui vous reçoivent et qui vous font découvrir leurs traditions et leur quotidien.

Safari dans le parc d’Etosha

Il est possible de combiner la rencontre avec les Himbas et un safari dans le parc d’Etosha qui protège un immense lac asséché mais qui se remplit d’eau à la saison des pluies attirant des millions d’oiseaux (flamants roses, pélicans…). Le parc abrite plus de 110 espèces de mammifères  (éléphants, lions, grands koudous, rhinocéros, antilopes, girafes, oryx….), une centaine d’espèces de reptiles et près de 340 espèces d’oiseaux. 

Côte des Squelettes

Ainsi appelée à cause des naufragés qui y perdirent la vie mais surtout à cause des milliers d’ossements de phoques qui jonchent la plage, la « skeleton coast » est un univers fascinant et unique au monde. De nombreuses épaves parsèment une plage interminable, royaume des lions de mer attirés par la richesse en poissons des eaux froides de l’Atlantique, le tout baignant parfois dans une brume qui pare ici toute chose d’un voile mystérieux.

  • Le lodge
  • Les centres d'intérêts

La NAMIBIE PRATIQUE

Adresse utile en France
Ambassade de Namibie : 80, avenue Foch 75116 Paris. Tél. : 01 44 17 32 65.

Adresses utiles en Namibie

Namibia Tourism: Private Bag 13244, à Windhoek.  Tél. : 264 61 284 2111.
Fax : (264) (61) 284 2364.

Ambassade de France :1 Goethe Street, PO Box 20 484, à Windhoek 9000.
Tél. : (264) (61) 27 67 00.  Section consulaire : (264) (61) 27 67 00.

Formalités :  Un passeport valide au moins 6 mois après la date de retour est exigé pour les ressortissants français. Les visas ne sont pas nécessaires pour les séjours de moins de 3 mois.

Argent : La monnaie locale est le dollar namibien (NAD), divisé en 100 cents. 1€ = 8,16 NAD. Les banques sont ouvertes, du lundi au vendredi, de 9 h à 15 h 30, et le samedi, de 8 h 30 à 11 h. Dans les petites villes, les banques ferment, de 13 h à 14 h. Les dollars américains et les chèques de voyages sont acceptés. Les distributeurs bancaires, les lodges et les restaurants acceptent  les principales cartes de crédit. Attention, ce n’est pas le cas de stations d’essence. Prévoir du cash en conséquence.

Santé : Aucun vaccins exigés. A la saison des pluies, risque de paludisme dans le nord du pays. Prévoir un traitement en conséquence. L’eau du robinet est potable mais bon, il existe toujours un petit risque.

Langue : L’ anglais est la langue officielle mais il existe de nombreux dialectes propres à chaque ethnie. 

Décalage horaire : + 1 h hiver. Pas de décalage en été.

Electricité : Prises de courant anglaises donc adaptateur indispensable.

Téléphone : Pour appeler depuis la France, composer le 00 264 + indicatif de la ville (Windhoek : 61 ; Swakopmund : 64 ; Keetmanshoop : 63 22 ; Mariental : 63 ; Tsumeb : 67 ; Omaruru : 64) + numéro du correspondant. En Namibie, pour appeler sur place, les indicatifs des villes doivent être précédés de 0.

 
 

Vous aimerez aussi :

Olduvaï camp

Serengeti Migration camp

Canyon Lodge

Chem Chem lodge