Les sources du Nil, la force de l’intuition

Les sources du Nil, la force de l’intuition

Ptolémée est un astrologue et un mathématicien grec, sans doute de nationalité romaine, qui vécut à Alexandrie (Egypte) au IIe siècle. Il est aussi connu comme géographe non pas à grâce à ses explorations mais plutôt grâce à ses talents de compilation.

En se fondant sur les récits de grands voyageurs, tel Marin de Tyr, eux-mêmes racontant les récits de marins et de commerçants arabes, il situe les sources du Nil, dont les eaux se jettent dans la Méditerranée aux pieds de la ville d’Alexandrie, « dans de grandes montagnes voisines de l’Equateur, appelées montagnes de la Lune, dont la neige en fondant, alimente les lacs situés plus au nord, d’où sortent deux cours d’eau dont la réunion forme le Nil ». Il dessine alors une carte du Monde (des îles du Cap Vert à la Chine) qui fera foi jusqu’au XVe siècle, date à laquelle les navigateurs Portugais s’aventurent sur toutes les mers du globe, passent le Cap de Bonne Espérance et créent des comptoirs tout le long de la côte est africaine.

Pourtant, ce n’est qu’au XIXe siècle que ces fameuses montagnes de la Lune, aujourd’hui connue sous le nom des Monts Ruwenzori, seront réellement découvertes. L’explorateur Samuel White Baker les aperçoit en 1864 et Henry Morton Stanley s’en approche très près en 1889. La première ascension, réalisée en 1905 par l’anglais Douglas William Freshfield, permet de découvrir une flore étonnante (lobélies et séneçons géants). Le Pic Marguerite, point culminant de la chaîne, avec 5 109 m d’altitude, fut conquis en 1906 par une équipe italienne. Les monts du Ruwenzori forment la frontière entre l’Ouganda et le Congo.

D’autres portraits des grands explorateurs en cliquant sur Henry Morton Stanley

portrait de Claude Ptolémée, astrologue, mathématicien et géographe

portrait de Claude Ptolémée, astrologue, mathématicien et géographe