Les secrets des peintures des Monts Matopos

Les secrets des peintures des Monts Matopos

Le CNRS et le quotidien Le Monde viennent de mettre en ligne une vidéo très intéressante qui dévoile nombre de secrets sur l’origine des peintures rupestres des Monts Matopos, au Zimbabwe. Situé au sud-est du Zimbabwe, à proximité de la ville de Bulawayo, le parc national des Monts Matopos a été créé en 1953 afin de préserver une nature particulière et la culture des San. Inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO en 2003, le parc, d’une superficie de 4 000 km², doit son nom aux Ndebele, peuple local, qui ont baptisé cet endroit matopos ou « tête chauve », en référence aux étonnant chaos granitiques de roches amoncelées qui caractérisent les collines de cette région du Zimbabwe.

Jadis, la région était habitée par les Sans, peuple de chasseurs-cueilleurs qui dut s’enfuir sous la pression des Ndebele. Le parc protège de nombreuses grottes et d’abris sous roche décorés de peintures au bestiaire extraordinaire (girafe, koudou, antilope, lion…) et racontant des scènes de chasse. Les plus belles se trouvent dans les grottes de Nswatugi , de Bambata, d’Inanke et de Silozwane. C’est là que fut découverte une peinture de rhinocéros qui justifia le programme de réintroduction de l’espèce et à la création de la réserve. Quelques beaux loges permettent de découvrir cette région dans les meilleures conditions (Big Cave Camp, Amalinda Camp …)

Cliquez ici pour voir la vidéo du CNRS sur les peintures rupestres des Monts Matopos