Parc national de Hwange, un inoubliable safari au Zimbabwe

Parc national de Hwange, un inoubliable safari au Zimbabwe

Haut-lieu du safari au Zimbabwe, le parc national de Hwange se trouve à un peu moins de deux heures de route des chutes Victoria. Créé en 1949, il abrite aujourd’hui la plus grande population d’éléphants du pays et les lodges qui s’y trouvent sont parmi les plus beaux du Zimbabwe. Outre les traditionnels safaris en 4×4, il y est également possible de faire des safaris à pieds à la rencontre d’une faune et d’une flore exceptionnelles. Une expérience inoubliable !

La Wankie Game Reserve, fondée en 1928 à l’initiative d’un jeune ranger de 22 ans, Ted Davidson, devient le parc national de Hwange en 1949. Au début du XIXe siècle, ces territoires désertiques étaient réservés à la chasse des rois Ndebele. A l’arrivée des Européens, les terres sont alors dévolues à l’élevage et la chasse s’intensifie au point de décimer les populations d’animaux. Faute de faune et de terres arables, ces vastes étendues à la frontière du Botswana et situées à l’extrémité nord-est du désert du Kalahari sont peu à peu abandonnées.C’est alors qu’intervient Ted Davidson. Dans cette région semi-désertique dépourvue de rivières et de lacs, il a l’idée de faire creuser des points d’eau alimentés par des pompes afin de faire revenir les animaux. Ted Davidson consacrera 30 ans de sa vie à l’aménagement du parc ! Désormais, avec 1,4 million d’hectares, le parc national de Hwange est le plus grand du Zimbabwe et un des plus connus d’Afrique grâce à sa population d’éléphants estimée à environ 40 000 individus. On y dénombre 107 espèces de mammifères et plus de 400 espèces d’oiseaux, dont 40 sortes de rapaces différentes. Parmi les animaux présents, citons le léopard, le rhinocéros, le lycaon, le guépard, la hyène brune, l’otocyon, l’hippotrague, le rhinocéros, le grand koudou et les impalas, sans oublier les lions. Aujourd’hui, les points d’eau existent toujours et les pompes sont entretenues à la fois par les rangers mais aussi par les lodges du parc. Certains d’entre eux proposent d’ailleurs  d’accompagner la tournée de ravitaillement et d’entretien de ces pompes.

safari au Zimbawe

safari dans le parc de Hwange

Les éléphants du Hwange

Grâce aux points d’eau, la population des éléphants du Hwange a connu une croissance constante au point de devenir une des plus grandes d’Afrique. Ici, selon les saisons, les éléphants vont et viennent entre le parc de Chobe, au Botswana, et le parc de Hwange. Ils sont très nombreux à Hwange pendant la saison sèche grâce aux points d’eau. Dès les premières pluies, ils se mettent en route pour rejoindre le Botswana. Ce sont alors de longues files d’animaux qui s’égrènent dans la poussière, profitant de chaque point d’eau pour se baigner et de désaltérer à grands bruits.

safari au Zimbabwe, parc de Hwange

Girafe au point d’eau

Linkwasha

La région de Linkwasha se trouve dans la partie sud-est du parc national de Hwange. D’une superficie de 52 300 ha, elle se compose essentiellement de savanes, de forêts de tek, de zones humides et d’une vingtaine de points d’eau où il est possible d’observer de très nombreux animaux (éléphant, buffle, zèbre de Burchell, girafe, éland, koudou, gnous, cobs, lion, léopard….). L’intérêt de cette région est qu’elle est située dans une dépression géologique qui recueille les eaux de pluies, offrant ainsi aux animaux qui y vivent un biotope particulièrement favorable. En saison des pluies, les éléphants et les buffles viennent nombreux se gorger d’herbe et se rouler dans la boue. C’est aussi le paradis pour les ornithologistes car le lieu est fréquenté par une multitude d’oiseaux sédentaires ainsi que de très nombreux migrateurs.

safari au Zimbabwe

Lionne en train de rugir