Botswana et fièvre jaune

Botswana et fièvre jaune

Le Botswana vient de mettre à jour la liste des pays infectés par la fièvre jaune. Toute personne en provenance ou ayant séjourné dans un de ces pays devra obligatoirement produire un certificat de vaccination contre la fièvre jaune en cours de validité à l’entrée du Botswana. Pour mémoire, le vaccin est valable 10 ans. Si la liste peut paraitre longue, la bonne nouvelle est que la Tanzanie et la Zambie n’en font plus partie, ce qui peut vous permettre de faire des safaris combinés entre ces pays.

Pour mémoire et selon l’OMS, la fièvre jaune est une maladie hémorragique virale aiguë transmise par des moustiques infectés. Une fois qu’on est infecté par le virus de la fièvre jaune, la période d’incubation dans l’organisme dure de 3 à 6 jours. L’infection reste asymptomatique chez de nombreuses personnes mais lorsque des symptômes apparaissent, les plus courants sont de la fièvre, des myalgies, au premier plan desquelles des dorsalgies, des céphalées, une perte de l’appétit, des nausées ou des vomissements.  Dans la plupart des cas, les symptômes disparaissent au bout de 3 à 4 jours. Dans une petite proportion des cas, les patients entrent cependant dans une deuxième phase, plus toxique, dans les 24 heures suivant la rémission initiale. Une fièvre élevée se réinstalle et plusieurs systèmes organiques sont touchés, en général le foie et les reins. Dans cette phase, un ictère apparaît souvent (jaunissement de la peau et des yeux, d’où le nom de «fièvre jaune»), avec des urines sombres et des douleurs abdominales accompagnées de vomissements. C’est une phase critique qui peut entraîner le décès du  patient. En cas de doute, les tests sanguins permettent de détecter le virus à un stade précoce de la maladie. Aux stades plus tardifs, il faut procéder à des tests pour identifier les anticorps.

La fièvre jaune est endémique sur tout le territoire ou dans certaines régions de 47 pays d’Afrique (34 pays) et d’Amérique latine (13 pays). Les voyageurs occasionnels se rendant dans des pays d’endémie peuvent rapporter la maladie dans des pays où il n’y a pas de fièvre jaune. Afin d’éviter de telles importations, de nombreux pays exigent un certificat de vaccination antiamarile avant de délivrer des visas, notamment si les voyageurs viennent de zones d’endémie ou ont visité ces régions. Ainsi, au cours des siècles passés, la fièvre jaune a été amenée en Amérique du Nord et en Europe.

La liste des pays infectés : Angola, Argentine, Bénin, Bolivie, Brésil, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, République Centrafricaine, Tchad, Colombie, Congo, Côte d’ Ivoire, Equateur, Guinée Equatoriale, Ethiopie, Guyane Française, Gambie Ghana, Guinée-Bissau, Kenya, Libéria, Mali, Mauritanie, Niger, Nigeria, Panama, Pérou, Rwanda, Sénégal, Sierra Leone , Soudan, Suriname, Togo, Trinidad et Tobago, Ouganda, Paraguay, Vénézuela.

La vaccination étant le seul moyen de prévention efficace pour éviter la fièvre jaune, et conformément aux Règlement sanitaire international (RSI), les pays ont le droit d’exiger des voyageurs qu’ils présentent un certificat de vaccination antiamarile. S’il existe des motifs médicaux pour qu’ils ne soient pas vaccinés, cela doit également être certifié par les autorités compétentes. L’exigence pour les voyageurs de présenter un certificat de vaccination est à la discrétion de chaque État Partie et, actuellement, ce certificat n’est pas demandé par tous les pays.

A Paris, le centre de Vaccinations AIR FRANCE se trouve désormais : 38 quai de Jemmapes, 75010 Paris. Tél. : 01 43 17 22 00. (Métro lignes 3, 5, 8, 9 et 11 (station République) et Bus lignes 20, 56, 65 (arrêt République), Bus ligne 46 (arrêt Goncourt) et Bus ligne 75 (arrêt Jules Ferry). Vous pouvez venir avec ou sans rendez-vous, le Centre de vaccinations internationales Air France vous accueille 6 jours sur 7 de 8h45 à 18h00, 20h les jeudis et 16h les samedis.

Il est impératif de se munir d’une pièce d’identité et du carnet de vaccinations (si existant) pour chaque personne se faisant vacciner et le livret de famille si le nom du parent diffère de celui de l’enfant. La Sécurité sociale ne prend pas en charge les vaccins effectués dans les Centres de vaccinations internationales.

Le coût d’un vaccin contre la fièvre jaune est de 68 euros.